Étalon


L'étalon est le mâle reproducteur, au sein d'un élevage comme au sein d'une harde. Lorsqu'il est domestiqué, l'étalon se distingue des autres mâles car, contrairement à eux, il n'a pas été castré : la reproduction est l'unique raison qui justifie la présence d'un étalon dans un élevage.


I

 

Dans la harde, l'étalon est le mâle dominant : d'autres peuvent cohabiter un temps avec lui, ses poulains notamment, mais sont chassés dès qu'ils commencent à afficher des prétentions de mâle reproducteur. L'étalon à l'état sauvage vit entouré de plusieurs juments qui sont à la fois les reproductrices et les « nourrices » de sa progéniture, l'une d'entre elles, la plus âgée généralement, assumant le rôle de femelle dominante.

 

Dans un élevage français, l'étalon est classé en trois catégories différentes. L'étalon approuvé est un étalon qui répond aux critères précis d'une race bien déterminée. Appartenant à un particulier, l'étalon approuvé est autorisé, chaque année, à saillir un nombre fixé à l'avance de juments, elles aussi de race bien définie. Un étalon autorisé est lui aussi de race bien définie, mais il peut saillir des juments de toutes races. Enfin, l'étalon accepté est un étalon dont la race n'a pas été définie, et qui peut saillir autant de juments que son propriétaire le décide, et quelle que soit leur race.

 

Fait assez rare dans la nature, l'étalon peut saillir la femelle d'une autre espèce que lui : l'ânesse. Le fruit de leur union est appelé « bardot », et il a la particularité d'être stérile. L'étalon peut ainsi être exploité pour créer des individus sélectionnés pour leur aspect physique ou leurs aptitudes physiques, ou pour la production d'animaux destinés au travail.